coquardeau


coquardeau

⇒COCARDEAU, COQUARDEAU, subst. masc.
Vieilli. Jeune galant prétentieux et niais. Ah! mon jeune coquardeau (...) vous irez haut, très haut (NERVAL, Nouvelles et fantaisies, 1855, p. 196) :
Un poète latin contemporain de Guillaume de Lorris nous a laissé le portrait de ces cocardeaux parisiens qui dépassaient la mesure : des gandins qui portent leurs cheveux roulés au fer sur les oreilles; qui passent à la pierre ponce leur nuque soigneusement rasée; qui se fardent le visage, qui s'épilent les sourcils; qui mâchent des pastilles parfumées en distribuant des œillades; ...
FARAL, La Vie quotidienne au temps de St Louis, 1942, p. 184.
Spéc. [dans le théâtre du XIXe s.] Personnage allégorique, type du mari trompé et bafoué.
Prononc. et Orth. :[]. GUÉRIN 1892 renvoie à coquardeau. Étymol. et Hist. Ca 1450 coquardeau « sot, niais » (GREBAN, Mist. de la passion, éd. G. Paris, 23812) — 1771 (Trév. : Vieux mot. Galant, diseur de douceurs. Il signifie aussi jeune sot, étourdi, ignorant). Dér. de l'adj. m. fr. coquard « benêt, niais » (cocarde); suff. -eau. Fréq. abs. littér. Cocardeau : 1.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • coquardeau —    Galantin, nigaud, bavard. Gavarni a cru inventer Monsieur Coquardeau : il se trouvait déjà dans Rabelais …   Dictionnaire Érotique moderne

  • cocardeau — ⇒COCARDEAU, COQUARDEAU, subst. masc. Vieilli. Jeune galant prétentieux et niais. Ah! mon jeune coquardeau (...) vous irez haut, très haut (NERVAL, Nouvelles et fantaisies, 1855, p. 196) : • Un poète latin contemporain de Guillaume de Lorris nous… …   Encyclopédie Universelle

  • -eau — ⇒ EAU, suff. I. Suff. formateur de subst. masc. à valeur dimin ou péj. A. Suff. formateur de subst. désignant un animal. 1. [La base est un subst.] Petit d un animal : baleineau. « Petit de la baleine » cailleteau. « Petit de la caille » carpeau …   Encyclopédie Universelle

  • cailleter — ⇒CAILLETER, verbe intrans. Vieilli. Bavarder à la manière d une caillette. Rem. Attesté ds la plupart des dict. gén., sauf ds Ac. 1835 1932; fam. ds Lar. Lang. fr. Prononc. :[kajte]. [ ] post. pour l initiale ds PASSY 1914. Pour FÉR. Crit. t. 1… …   Encyclopédie Universelle

  • coquelourde — ⇒COQUELOURDE, subst. fém. BOT., pop. Anémone pulsatille, ou plus rarement fleur de couleur rouge ou orangée, comme par exemple lychnis à couronne, narcisse, faux narcisse. La « pulsatilla vulgaris » est la coquelourde, la coquerelle, le coqueret …   Encyclopédie Universelle